L’accompagnement à la VAE

L’accompagnement à la VAE

Objectifs

Faire valider ses compétences issues de l’expérience.

Contenu

Le diagnostic

  • Identification des acquis et des insuffisances du parcours expérientiel du candidat.
  • Travail sur le projet. Détermination des modalités pratiques. Contractualisation.

L’exploration des compétences

  • Première exploration du référentiel de la certification visée,
  • Explicitation d’une première expérience décrite par le candidat, repérage de l’articulation tâche/activité.

La rédaction du livret 2

  • Explicitation de l’articulation entre les tâches décrites par les participants et les compétences présentées dans le référentiel. Choix des preuves. Mise en mots de l’activité professionnelle. Méthodologie du travail d’écriture et soutien à la production du livret 2.

La préparation à l’entretien avec le jury.

  • Définition des attentes du jury, de son rôle d’évaluateur. Jury blanc pour chaque candidat.

Une aide à la définition du parcours post-jury est proposée en cas de validation partielle.

Public

Toute personne souhaitant s’engager dans un processus de validation des acquis de l’expérience (VAE).

Mots-clés

Validation des acquis de l’expérience, travailleurs sociaux, mise en mots de l’expérience, analyse de l’activité, rédaction, explicitation, accompagnement à l’écriture.

Durée indicative

12 à 24h

Tarifs indicatifs

1400 € pour un accompagnement de 24h.
Les durées et tarifs sont ajustés en fonction des besoins d’accompagnement.

Méthode

Constitution d’un groupe de 4 à 8 personnes. Les séances sont soit collectives (durée moyenne de 3h), soit individuelles (durée moyenne de 1h40). Les séances sont espacées de 15 jours à 1 mois pour permettre un travail d’intersession.
Suivi par mail pendant les intersessions.

Les écrits du projet

Les écrits du projet

Objectifs

Rédiger un projet lisible par les différents destinataires.

Contenu

Projet personnalisé, outils d'évaluation.

Connaître la méthodologie du projet

  • Définir les objectifs du projet,
  • Identifier et formuler des modalités d’action pertinentes,

Construire le projet

  • Utiliser un format de présentation des informations (tableau, fiche),
  • Sélectionner les informations et les rédiger,
  • Identifier les critères d’évaluation.

Organiser le suivi du projet,

  • Formaliser les observations,
  • Comparer et analyser les données,
  • Rendre compte de l’évolution.

Public

Tout cadre et travailleur social souhaitant comprendre comment construire des projets cohérents, lisibles, atteignables et évaluables.

Mots-clés

Lisibilité, organisation des informations, objectifs, moyens, sélection des informations, formulation des objectifs.

Méthode

Pédagogie active, travail rédactionnel précis sur les différentes façons de dire et leurs effets, étude des écrits apportés par les participants, alternance de temps d’échange, d’écriture individuelle, de relecture en groupe, d’apports théoriques et méthodologiques par l’intervenant.

Evaluation

Auto-évaluation des acquis de la formation.

La construction des coopérations langagières

La construction des coopérations langagières

Objectifs

Développer ses compétences aux écrits professionnels d'équipe
Savoir coopérer dans la production des écrits

Contenu

La compréhension des dispositifs langagiers

  • La circulation des discours,
  • La construction de l’information : les différentes temporalités et usages de l’information, les phases de stabilisation du discours,
  • L’analyse des ressources et difficultés.

La production collective

  • Les principes de fonctionnement de la dialogie : polyphonie, non-transparence du discours et fonctionnement communicationnel,
  • Les temps et formats de production de l'écrit,
  • Les outils de l'écriture collective,
  • L'écriture collective et les modifications sur le texte.

Public

Equipes pluriprofessionnelles.
Orthophonistes, psychomotriciens, psychologues, éducateurs, aide-soignant, aide médico-psychologiques, infirmières, puéricultrice, auxiliaire de puériculture.méliorer l’organisation, la production des écrits et les ressources langagières des équipes.

Mots-clés

Dialogie, dispositif de production des écrits, formats langagiers écrits (Cahier de liaison, classeur, notes du professionnel, rapport d’évolution, note de situation, bilan, synthèse) et oraux (réunion, entretien, échange informel, transmission) , coopération.

Méthode

Pédagogie active, travail réflexif sur les pratiques, étude des organisations et formats d’écrits présentés par les participants, alternance de temps d’échange, d’apports théoriques et méthodologiques par l’intervenant.

Evaluation

Auto-évaluation des acquis de la formation.

La synthèse orale

La synthèse orale

Objectifs

Savoir présenter à l’oral une situation ou un dossier.

Contenu

La synthèse des informations

  • Le repérage des informations centrales,
  • Les techniques de prise de notes et les systèmes mnémotechniques,
  • La simplification de l’information.

La présentation de l’information

  • La définition de l’objectif et du scénario de présentation,
  • La gestion du temps,
  • L’organisation de l’information pour la transmission,
  • Les aides à la compréhension pour le destinataire.

La prise de parole

  • Le repérage de ses points forts et points faibles,
  • La gestion du trac et la prise en compte de l’auditoire,
  • Les interactions et la dynamique d’échange.

Public

Tout cadre et travailleur social souhaitant renforcer l’efficacité de ses présentations orales.

Mots-clés

Synthèse, présentation orale, valorisation des informations, lisibilité, supports.

Méthode

Pédagogie active, entraînement à la synthèse d’informations à partir de l’écrit et de l’oral, présentations orales, alternance de temps d’échange, d’apports théoriques et méthodologiques par l’intervenant.

Evaluation

Auto-évaluation des acquis de la formation.

De la polyphonie au collectif

De la polyphonie au collectif

Objectifs

Savoir rendre compte de la spécificité des différentes interventions professionnelles, améliorer la lisibilité et la cohérence du projet de la personne accueillie.

Contenu

L’écriture du «métier»

  • Le travail des différents professionnels : objectifs, champs d’intervention, résultats visés et synergies entre professionnels,
  • La spécificité de chaque intervention auprès de la personne accueillie et sa mise en mots,
  • Le bilan des bénéfices et résultats spécifiques à son intervention.

La synthèse des informations

  • L’animation des réunions de recueil d’information,
  • La prise de notes en réunion, la transcription des points de vue et de la parole des différents intervenants et de la personne accueillie,
  • La mise en valeur des synergies,
  • La synthèse d’informations à partir des écrits d’observation.

Le projet personnalisé

  • La construction d’un projet collectif et global pour la personne accueillie,
  • La mise en valeur des synergies,
  • La définition des objectifs et des moyens et le choix des critères d’évaluation.

Public

Equipes éducatives, pédagogiques, thérapeutiques et professionnelles.

Mots-clés

Pluridisciplinarité, synergie, compétences spécifiques, rédaction collaborative.

Méthode

Pédagogie active, formation-action, prise en compte des habitudes et procédures communicationnelles existantes, propositions d’amélioration, travail rédactionnel précis sur les différentes façons de dire et leurs effets, étude des écrits apportés par les participants, alternance de temps d’échange, d’écriture individuelle ou collective, de relecture en groupe, d’apports théoriques et méthodologiques par l’intervenant.

Evaluation

Auto-évaluation des acquis de la formation.

Le texte sur les personnes

Le texte sur les personnes

Objectifs

Valoriser la personne dans son parcours et son projet.

Contenu

L’engagement de soi et de l’autre dans le discours

  • L’évolution des discours sur les personnes accueillies,
  • La mise en mots de la place de chacun dans les représentations du secteur.

La valorisation de l’activité de la personne accueillie

  • La transcription écrite de l’attitude bienveillante : quels mots ? quelles structures syntaxiques ?
  • L’inscription de la personne accueillie comme sujet de son parcours et de son projet.

La parole de la personne accueillie

  • Discours direct et discours indirect : comment rapporter au plus juste la parole de la personne accueillie ?

Public

Tout professionnel ayant à produire des écrits sur les personnes.

Mots-clés

Valorisation, bienveillance, histoire, mise en récit, description.

Méthode

Pédagogie active, travail rédactionnel précis sur les différentes façons de dire et leurs effets, étude des écrits apportés par les participants, alternance de temps d’échange, d’écriture individuelle ou collective, de relecture en groupe, d’apports théoriques et méthodologiques par l’intervenant.

Evaluation

Auto-évaluation des acquis de la formation.

La construction du projet de soin

La construction du projet de soin

Objectifs

Faciliter les coopérations pluriprofessionnelles, améliorer la lisibilité et la cohérence du projet de la personne accueillie.

Contenu

La démarche d’élaboration du projet de soin

  • Le bilan initial et la prise en compte de la situation de la personne,
  • La place des différents professionnels socio-éducatifs et médicaux dans l’accompagnement et les synergies entre professionnels,
  • Les outils de mise en œuvre du projet.

Le suivi et l’évaluation du projet

  • L’organisation et l’animation des réunions de recueil d’information,
  • La prise de notes en réunion, la transcription des points de vue et de la parole des différents intervenants
  • La participation de la personne,
  • La place du coordonnateur de projet et son rôle,
  • La prise de notes collaborative des analyses et décisions.

Public

Equipes éducatives, pédagogiques, thérapeutiques et professionnelles.

Mots-clés

Pluridisciplinarité, synergie, compétences spécifiques, rédaction collaborative.

Méthode

Pédagogie active, formation-action, prise en compte des habitudes et procédures communicationnelles existantes, propositions d’amélioration, travail rédactionnel précis sur les différentes façons de dire et leurs effets, étude des écrits apportés par les participants, alternance de temps d’échange, d’écriture individuelle ou collective, de relecture en groupe, d’apports théoriques et méthodologiques par l’intervenant.

Evaluation

Auto-évaluation des acquis de la formation.

Le travail langagier du responsable éducatif

Le travail langagier du responsable éducatif

Objectifs

Savoir construire l’organisation dialogique et les outils langagiers de la coopération.

Contenu

L’analyse de l'existant

  • La place et le rôle des écrits dans l’institution,
  • La place et le rôle de l'encadrement dans la production des écrits,
  • La construction de l’information : les différentes temporalités et usages de l’information, les phases de stabilisation du discours,
  • Le diagnostic des besoins et des possibilités d’évolution.

La construction d’un dispositif dialogique

  • Les principes de fonctionnement de la dialogie : polyphonie, non-transparence du discours et fonctionnement communicationnel,
  • La définition des temps et formats de production,
  • L’organisation de la production, des retours critiques et des validations.

La construction des formats d’écrits

  • L’élaboration de référentiels, et des “prêt-à-écrire”,
  • L’accompagnement des équipes dans la production des écrits.

Public

Chefs de service, responsable d’équipe souhaitant améliorer l’organisation, la production des écrits et les ressources langagières des équipes.

Mots-clés

Dialogie, dispositif de production des écrits, formats langagiers, coopération, engagement des acteurs.

Méthode

Pédagogie active, travail réflexif sur les pratiques, étude des organisations et formats d’écrits présentés par les participants, alternance de temps d’échange, d’apports théoriques et méthodologiques par l’intervenant.

Evaluation

Auto-évaluation des acquis de la formation.